Accueil Actus en Libre accès Zinc/Bofa : Baisse de production en Chine

PEKIN (MPE-Média) – La Chine a réduit sa production de zinc en 2012 pour la première fois depuis plusieurs années, confrontée aux effets d’une meilleure productivité de ses fonderies récentes et à ceux des fermetures de capacités obsolètes de production de zinc, annonce Banque d’Amérique Merril Lynch dans une communication récente que MPE-Média s’est procurée pour vous. Analyse.

BANDEAU_MPE_MEDIA_2012

121217_BOFA_ML_ZN_01

Les producteurs chinois de zinc comptent pour près de la moitié des capacités mondiales (source Bofa ML 2012)

La Chine a lourdement investi dans ses capacités de production de zinc, entraînant à la fois une baisse de ses coûts opérationnels et une compression des marges de profit des fonderies qui ont réduit leur production en 2012 pour la première fois depuis plusieurs années, annonce Banque d’Amérique Merril Lynch (Bofa ML) dans l’étude dont voici la synthèse.

Il en découle une meilleure efficacité de l’industrie chinoise de production de zinc liée à l’augmentation de la taille de ses fonderies mais aussi pour une bonne part à la fermeture des petites fonderies, qui n’empêchera pas malgré tout totalement un surdimensionnement de ses capacités de production de zinc dans les années à venir, estime Bofa.

Cependant, étant donné que la ressource minière tourne actuellement bien en-dessous de la production de matière première demandée par les opérateurs, les fonderies chinoises vont fonctionner également bien en-dessous de leur niveau maximum de capacités dans le futur prédictible, ajoutent les analystes de Bofa ML, qui anticipent que ces surcapacités potentielles vont aussi limiter la hausse des prix du zinc mais aussi de l’aluminium malgré la relance cyclique en cours de l’économie chinoise.

121217_BOFA_ML_ZN_02

Les capacités mondiales de production de zinc ne sont pas toutes utilisées (source Bofa ML 2012)

Notant que l’augmentation des capacités de production chinoises ont aussi été constatées pour d’autres métaux, Bofa ML précise que les fonderies chinoises de zinc sont devenues des acteurs majeurs du marché global dont ils produisent à présent presque la moitié des capacités mondiales. Cet état de fait ne constitue toutefois pas une menace pour le marché mondial du zinc raffiné, ajoutent les analystes de Bofa qui anticipent la fermeture d’une partie visible des fonderies chinoises dans les années à venir.

L’observation précise des coûts dans la chaîne des approvisionnements en matières premières des fonderies chinoises de zinc, où les groupes miniers expédient des produits concentrés aux fonderies, lesquelles transforment ces concentrés en métal raffiné en bénéficiant d’un différentiel de prix qui tient compte du coût opérationnel et dont les variations constituent un indicateur fiable de la disponibilité en concentrés de zinc sur le marché, permet aux analystes de mesurer le niveau réel des capacités en œuvre.

121217_BOFA_ML_ZN_03

Les plus et les moins du marché du zinc (source Bofa ML Global Commodity Research 2012)

Le marché du zinc a ainsi deux balances : sur le marché des concentrés entre les mineurs et les fondeurs : sur le marché du zinc raffiné entre les fondeurs et les consommateurs de zinc raffiné. Les déséquilibres entre les concentrés et le marché des affineurs entraîne des incitations différentes pour les mineurs et pour les fondeurs, explique Bofa ML.

Les mineurs ont la plupart du temps eu le dessus dans les négociations avec les fondeurs ces dernières années en partie à cause des surcapacités existantes dans les fonderies, continue Bofa.

En conséquence, les coûts opérationnels ont été relativement minorés lors de la vente des matières premières aux fonderies, ce qui a eu pour effet de réduire leurs marges opérationnelles, tout comme la structuration des contrats elle-même qui est censée permettre aux fondeurs de produire plus de zinc à partir des concentrés qu’ils n’en ont effectivement payé lorsque les prix du zinc ont baissé dans un contexte post-récessif.

Les conséquences de cette organisation opérationnelle sur l’industrie chinoise du zinc ont été particulièrement repérables cette année durant laquelle la demande chinoise en concentrés et la production de zinc raffiné ont baissé, concluent les analystes de Bank of America.

 

Jo Gatsby

Voir aussi sur :

http://corp.bankofamerica.com

TARIFS_PUBLICITES_MPE-MEDIA_2012

Retour vers le haut

Mis à jour (Mardi, 25 Octobre 2016 09:50)

 

Commentaires non autorisés

Jeudi 27 Juillet 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201607<20176 Juillet 2017 >20178   >>201807
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
126201707
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 116
Nombre d'articles : 2060
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 3007909
Visiteurs

Visites aujourd'hui291
Visites hier457
Visites dans le mois9064
Total des visites483810
Qui est en ligne ?
Nous avons 186 invités en ligne