Accueil Economie Statistiques Fortes variations des prix de l'acier en 2012

PARIS (MPE-Média) - Il faut s'attendre à de fortes variations régionales et/ou continentales des prix de l'acier en 2012, a déclaré mardi à Paris Tim Hard, analyste pour The Steel Index (TSI) s'exprimant à l'occasion du déjeuner conférence organisé par Steel Business Briefing (SBB), filialisée en juin dernier par le groupe US Platts.

Les orateurs présents sont toutefois tombés d'accord sur le fait que les prix globaux de l'acier ont atteint leur plancher ces derniers jours, certains produits étant déjà en hausse de quelques points ou anticipés en hausse pour des livraisons au T1 2012.

"Les détenteurs de swaps sur le minerai de fer ont perdu jusqu'à 141$/tonne entre février et décembre 2011", ajoute M. Hard, qui incite à la prudence en matière de hedging mais se dit optimiste sur l'évolution des prix des ferrailles.

Il note enfin que le minerai de fer 62% CFR Tianjin devrait enregistrer une légère perte d'ici au Nouvel an chinois. L'année du Dragon ne ressemblera donc pas à celle du lapin, qui s'achèvera après le début 2012.

 Les questions à se poser

Pour Marcel Genet, PDG de Laplace-Conseil, les trois questions à se poser dans la période sont "où va la Chine, où va l'euro, combien va coûter la réduction des émissions de CO2 aux aciéristes", avec une dernière question qui découle des premières, "les fermetures de sites d'ArcelorMittal en Europe sont-elles permanentes ou non"? "ArcelorMittal tente d'adapter sa production au plus près du marché, ajoutant encore plus d'incertitudes, les autres aciéristes épousant aussi cette tendance, ArcelorMittal étant le plus agressif sur ce plan", continue-t-il.

M. Genet a déclaré que la production d'acier brut chinoise a baissé de 20% ces derniers mois ce qui représente la variation la plus importante intervenue depuis longtemps: "elle a provoqué la baisse des prix du minerai de fer. Nous nous attendons à des prix plus bas en Europe sauf si les prix moyens chinois remontaient à nouveau", ajoute-t-il.

M. Genet note aussi que Shanghai, Pékin, Tianjin sont à la fois les régions chinoises les plus riches et les mieux placées pour l'acier. Selon ce spécialiste de l'acier, la Chine et la Corée du Sud sont nettement plus "steel intensives" que les pays de l'OCDE.

 Un effet de déjà vu

Evoquant un effet de "déjà vu/all over again", le directeur global de la rédaction de Platts et new-yorkais Joseph Innace a quant à lui brossé le tableau d'un marché européen plus faible que sa contrepartie nord-américaine alors que la Chine vit une "phase de ralentissement menaçant la croissance mondiale".

M. Innace ajuste toutefois son propos en estimant contrairement à M. Genet que "la production chinoise d'acier reste stable, même avec de nombreux hauts-fourneaux fermés pour maintenance saisonnière. Il note que les prix de l'acier semblent avoir atteint leur point bas et se demande "si les réductions de coûts de production en Europe n'ont pas été plus loin que nécessaire". Spécialiste des bobines laminées à chaud, M. Innace évalue la différence de prix moyens à 100$/tonne entre l'Asie et les USA et à environ 70-80$/t entre l'Europe et les USA, indiquant la moyenne de 639$/t pour les prix des coils laminés à chaud livrés sortie d'usine en Europe "comme étant stable dans la période".

 Influence des USA sur les prix en Europe

M. Innace précise que les productions de janvier à février 2012 s'achètent aux hauts-fourneaux locaux européens entre 470 et 490 euros/t tandis que les prix US récents montaient à 700$/t métrique ou 680$/tonne courte. Il estime que le marché nord-américain peut accorder des primes de près de 120$/t aux produits européens. Mais il précise que le pouvoir de fixation des prix US est susceptible d'avoir une influence négative sur les prix européens au T1 2012.

Enfin, le directeur de Platts a relevé le fait que les prix du charbon à coke viennent tout juste de revenir à ceux d'avant les grandes inondations intervenues en Australie au début 2011, tandis que ceux du minerai de fer restent globalement stables, Citigroup anticipant une baisse possible du minerai de fer 62% cfr Tianjin d'environ 7% en 2012.

Christophe Journet

http://www.platts.com/Products/steelmarketsdaily


Retour vers le haut

Mis à jour (Samedi, 12 Novembre 2016 16:09)

 

Commentaires non autorisés

Mercredi 14 Novembre 2018
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201711<201810 Novembre 2018 >201812   >>201911
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
126201811
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2209
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 4129248
Visiteurs

Visites aujourd'hui379
Visites hier403
Visites dans le mois4876
Total des visites626733
Qui est en ligne ?
Nous avons 285 invités en ligne